Aux Docks de Clamart Magasin de Salle de bains dans les Hauts de Seine

Le BTP en pleine évolution : 70% de valorisation des déchets sur les chantiers. Une démarche en faveur de l’économie circulaire. 

 

Les déchets : enjeux du recyclage

La construction génère par son activité des quantités très importantes de déchets. La gestion des déchets est un enjeu majeur qui mobilise tous les acteurs de la filière.

Considérer les déchets de construction comme ressources vous permet de réduire 

vos coûts, de créer de l’emploi et diversifier vos activités, de valoriser votre savoir-faire et replacer la dimension humaine au centre, et d’avoir un impact positif sur l’environnement. Une liste d’avantages non exhaustive et plutôt considérable. 

Un défi qui représente 46 millions de tonnes de débris par an dans le secteur du bâtiment. À cet égard, c’est l’un des secteurs les plus producteurs de débris en France.  

Une bonne gestion de ces derniers permet la valorisation d’une grande partie d’entre eux, ceux :

  • Inertes : pierres, briques, tuiles, verre, matériaux de terrassement et/ou de démolition… Ils représentent 65% des chantiers.  Ils peuvent être réutilisés durement sur le chantier ou être traités (épuration, concassage, etc.) pour être ensuite réutilisés, principalement sur les travaux routiers (terrassement, remblais, assise de chaussée…).
  • Non dangereux : bois, plastiques, cartons, métaux, revêtements de sol, déchets verts… sont envoyés directement sur différentes filières de recyclage pour être valorisés.
  • Dangereux : bois traités, peintures, solvants, métaux lourds, goudron, batteries, aérosols, amiante, terre polluée… traités dans des filières agréées de traitement. Ils sont tout à fait valorisants, même si cela implique des procédés plus coûteux et complexes.

Il faut savoir par ailleurs qu’une gestion efficace des déchets permet de réduire de 30 à 40% les coûts ! Un gain considérable. 

 

Impact environnemental

En premier lieu, l’absence de toute gestion des déchets de chantier favorise par conséquent la multiplication de comportements dégradant l’environnement entraînant des pollutions importantes dans : 

  • Le sol : contamination par des hydrocarbures ou métaux lourds
  • L’air : dégagements toxiques, risques d’incendies, fermentation et production de méthane
  • L’eau : infiltrations dans les nappes phréatiques, eutrophisation
  • La faune locale : pièges, intoxications, etc.

Partagez cet article : 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrir les autre articles

Combles perdus : pourquoi les isoler ?

Meubles en carton, pourquoi ça cartonne ?

Valorisation des déchets de chantier

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au bon fonctionnement du site