Aux Docks de Clamart Magasin de Salle de bains dans les Hauts de Seine

Moins de la moitié de l’eau que nous utilisons nécessite un eau potable. Empreinte environnementale, économies d’énergies… autant de bonnes raisons d’installer un récupérateur d’eaux pluviales. 55% de nos besoins domestiques ne nécessitent pas une qualité d’eau potable. Arroser son jardin, alimenter ses WC ou bien laver sa voiture : ces activités peuvent être largement réalisées avec une eau de pluie correctement filtrée et bien stockée avec un récupérateur.

Récupération des eaux pluviales : avantages économiques

On sait que le prix de l’eau ne cesse d’augmenter et ne cessera d’augmenter (+10% de son prix par an). Une personne de 4 personne en moyenne paie 450 euros l’année dont un tiers est du au fonctionnement des toilettes. La facture s’alourdit si : vous lavez votre voiture, vous arrosez régulièrement votre jardin, ou si vous avez une piscine par exemple. On estime qu’installer un récupérateur d’eau de pluie peut vous faire économiser jusqu’a 50% de votre facture annuelle. Le retour sur investissement est donc très rapide et votre apport sera durable et donnera de la valeur ajoutée à votre maison. Pensez donc au futur. De la même manière, l’eau de pluie récupérée n’est pas calcaire. Vous pouvez ainsi utiliser l’eau récupérée pour les toilettes ou le lave-linge, et par conséquent faire des économies de produits d’entretien.

Avantages écologiques

Procéder à la récupération d’eau de pluie préserve les réserves d’eau douce et nappes phréatiques qui ne sont pas inépuisables. La récupération d’eaux pluviales vous permet de disposer d’une solution alternative (gratuite et écologique) en cas de restriction d’eau (arrosage, remplissage de piscine ou lavage de voitures par exemple) lors de fortes chaleurs durant les périodes estivales. Ce système permet également de restreindre les risques de saturation des stations d’épurations et d’assainissement. Avantages sanitaires L’eau n’étant pas calcaire et chlorée, elle n’agresse pas la peau. Elle élimine plusieurs problèmes dûs à l’agressivité de l’eau chlorée telles que les pellicules du cuir chevelu et les problèmes allergiques cutanés.

Modèles de récupérateur

Il faut la choisir en fonction de ses besoins. On estime : 8 000 litres environ par personne pour l’utilisation de la chasse d’eau 17 litre par mètre carré de besoins d’eau pour le jardin On récupère 600 litres d’eau de pluie par an par mètre carré de toiture Il existe donc différents types de récupérateurs selon l’utilisation faite : Les récupérateurs destinés à un arrosage ponctuel du jardin : capacité de 150 à 500 litres Les cuves de 500 à 3000 litres permettent d’arroser régulièrement le jardin et de laver sa voiture, voire d’alimenter les WC Les réservoirs d’une capacité supérieure à 3000 litres : permettent d’alimenter à la fois le jardin et l’intérieur du logement (WC et lave linge).

Partagez cet article : 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrir les autre articles

Nuisances sonores : isolation phonique

Maisons à énergie positive : tout savoir

Les tendances qui révolutionnent le BTP

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au bon fonctionnement du site